Des dîners brassés… pour mieux se connaître

Vous êtes paroissien depuis un mois, quinze ans ou depuis toujours, et vous constatez que vous ne connaissez pas le nom de votre voisin à la messe .

Nous vous proposons un moyen simple d’y remédier, en participant à plusieurs dîners tournants (entre un et quatre selon vos disponibilités), en compagnie à chaque fois de paroissiens différents (entre quatre et sept). L’an dernier, les quatre dîners ont permis de brasser 92 personnes ; en 2012, visons les 100 personnes !

Si cela vous tente, il vous suffit de découper et remplir le coupon-réponse ci-dessous. Nous vous dirons bientôt chez qui, et avec qui, vous êtes invité Sourire.

L’idée vous semble intéressante, mais vous n’avez pas tout compris Mécontent ?

Renseignements : Odile GUEGANO, tél : 01-39-42-03-31 ou [email protected]

Réponse au verso à déposer dans la boîte aux lettres du presbytère avant le 25 janvier 2012

Vous pouvez aussi répondre par mail à [email protected]

NOM : ___________________________

Prénom : _________________________

Age (ce n’est pas pour être indiscret, mais pour favoriser le brassage des participants) : __________

Adresse : _______________________________________

_______________________________________________

Téléphone : _________________________________________

Mail : __________________ @ _______________

Je m’inscris aux dîners brassés des :

(entourer les dates choisies)

Si je ne reçois pas chez moi, je peux apporter

(relier avec la date –

Plusieurs réponses possibles)

Je peux recevoir chez moi

Si je reçois :

□ 20h  □ 20h30

□ ça m’est égal

Samedi 4 février 2012   □

Dimanche 11 mars 2012 □

Mardi 10 avril 2012       □

Vendredi 1er juin 2012  □

□         Entrée

□         Fromage

□          Dessert

□         Boisson

□         Bonne humeur

□ Oui              □ Non

□ Oui              □ Non

□ Oui              □ Non

□ Oui              □ Non

Pour les couples : je souhaite être au même dîner que
mon conjoint                         □ Oui               □ Non

Pour les personnes seules, je souhaite participer
avec (facultatif) : _____________ (indiquer un nom)

Je note ci-dessous toute information complémentaire que je juge nécessaire à l’organisation de ces dîners (régime alimentaire particulier, besoin d’être véhiculé, etc.)

______________________________

Edito du 18 décembre 2011

Dieu sous la tente…

C’est le constat alarmé que fait le roi David, alors qu’il se trouve « enfin installé dans sa maison », passant « des jours tranquilles ».

Et c’est celui que nous pouvons faire encore aujourd’hui en contemplant les crèches qui s’aménagent dans nos églises ou nos maisons. Dieu sous la tente, ou Dieu dans une grotte, cela continue de poser question, même si par ailleurs nous ne sommes pas tous hélas ‘enfin installés dans nos maisons’ en train de passer des jours tranquilles…

Or le Seigneur, depuis sa tente ou depuis sa grotte, nous promet paradoxalement de nous construire, lui, une maison ‘tranquille’, en habitant au milieu de nous, comme une vive flamme d’Amour dans les lampes fragiles de nos âmes, comme une Parole vivifiante dans nos voix vacillantes. L’Intouchable par excellence, notre Dieu Tout-Puissant, a choisi de se laisser approcher, toucher, en habitant parmi nous, depuis Noël… et pour toujours.

Plusieurs fêtes vont accompagner pour nous ces jours de Visitation divine, ces jours de Noël : Saint Etienne le 26 décembre, Saint Jean le 27, les Saints Innocents le 28, la Sainte Famille le 30, et la Vierge Marie Mère de Dieu le 1er janvier. Que ces fêtes viennent donner un sens plus profond aux rencontres de familles que beaucoup d’entre nous vont connaître pendant ces jours. Que nos relations de familles et d’amitié sur la terre soient éclairées par ces relations de famille et d’amitié au Ciel.

Belles fêtes de Noël en ce sens à vous tous J

+Père Jean-Brice Callery

La chorale AMEN’TOI recrute …

Amen’Toi,   chorale de jeunes de 15 à 30 ans qui anime ponctuellement des messes, recrute ;   Si tu aimes chanter ou si tu joues d’un instrument, n’hésite pas !               Contact : [email protected]

Edito du 11 décembre 2011

Le Prince de la Paix

Ce titre magnifique du spectacle du samedi 3 décembre dernier a donné le ‘la’ à la neuvaine de mission qui s’achève aujourd’hui.

Comment ne pas rendre grâce à Dieu pour la présence missionnaire des Pères Thomas Lunot, Audace Manirambona, Michel Claeys et du frère Alain Libouban tout au long de ces jours ? A travers leur prière d’abord, les visites, les soirées-mission, ils ont « élargi l’espace de nos tentes », pour reprendre une expression biblique. La mission de connaître et d’aimer le Christ, Prince de la Paix, et de le faire connaître et aimer, n’a pas commencé ni fini avec eux. Mais elle a pu pour nous, à différents titres, franchir une nouvelle étape.

Saint Jean de la Croix, fêté le 14 décembre, compare le mystère du Christ à une mine d’or aux filons inépuisables. Ce que Saint Jean-Baptiste prophétisait en annonçant « Celui qui se tient au milieu de nous et que nous ne connaissons pas ». Que nous n’avons pas fini de connaître !

La Vierge Marie s’est tenue tout près de nous au long de ces jours, et la consécration de notre paroisse, samedi 10, à son Cœur Immaculé, nous est donnée pour demeurer dans son rayonnement.

Qu’à travers elle « le Dieu de la Paix lui-même vous sanctifie tout entiers, et qu’il garde parfaits et sans reproche votre esprit, votre âme et votre corps, pour la venue de notre Seigneur Jésus-Christ : il est fidèle, le Dieu qui vous appelle : tout cela, il l’accomplira ».

Gaudete !

+Père Jean-Brice Callery

Edito du 4 décembre 2011

« Que tous aient le temps de se convertir.. »

Cette explication du ‘temps qui dure’ que donne saint Paul est une bonne nouvelle.

A la différence des anges qui se décident pour ou contre Dieu en un éclair, voici qu’à nous autres, êtres humains, le don du temps est accordé.

C’est sans doute la marque propre de ce temps d’Avent, distinct de Noël, du Carême, de Pâques. Un temps d’attention au temps lui-même. Un concentré de temps, pourrait-on dire, et d’attentes. Attente du renouvellement de Noël pour le monde, attente de la venue de Jésus en pleine gloire, attente de notre pleine conversion !

Un temps qui trouve son sens dans le désir qui doit être alors son corollaire.

La mission paroissiale de 9 jours que nous offrent les Pères de Saint-Vincent-de-Paul est là pour cela aussi. Nous n’en attendons pas tout, nous n’en attendons pas rien. Nous en attendons un élargissement d’attentions à Dieu, et les uns aux autres. A travers les soirées-mission, les visites, les temps de prière, de réconciliation et de partage.

Puisse le Prince de la Paix, que des affiches présentent sur les murs de notre église et qui est adoré en son sein, être plus personnellement, plus profondément, accueilli par chacun.

+Père Jean-Brice Callery

Garderie À la messe dominicale

 Une garderie pour les enfants en bas âge vous est proposée (hors vacances scolaires). Elle existe grâce à l’implication des parents. Pour assurer une présence chaque dimanche, vous êtes invités à vous inscrire auprès de Charlotte Le Bideau ([email protected]) ou sur  http://doodle.com/tssx2iefshex5s2d