N°120 – 18 octobre au 8 novembre 2015

Bonjour à chacun,

Veuillez trouver ci-joint le Saint-Cyr L’Eglise pour les 3 semaines à venir : SCE n°120 – 18.10.2015

N’oubliez pas d’acheter vos places pour le concert du groupe HOPEN à St-Cyr,qui clôturera la visite pastorale de l’évêque dans notre doyenné !

Bonne lecture et très belle fête de TOUSSAINT à venir

 

Florence Soulange Teissier

secrétariat paroissial

Le Christ Serviteur

Tous les textes de ce dimanche nous font méditer la figure du Christ Serviteur, dans le mystère de l’incarnation et de la rédemption.

Jésus-Christ, Fils de Dieu, deuxième personne de la Trinité, Dieu de toute éternité, que ni le Ciel ni la Terre ne peuvent contenir, … « a traversé les cieux » et s’est fait homme. Contemplant les ravages causés par la chute du premier couple, et notre état de pécheur qui en résulte, Dieu n’est pas resté insensible. Il a voulu compatir : « souffrir avec » nous, et vaincre pour nous. Il a revêtu notre humanité si fragile pour nous habiller de sa sainteté. Il est venu « non pour être servi mais pour servir ».

Jésus à genoux devant moi pour me laver les pieds, c’est Dieu qui s’abaisse. Jésus petit enfant pour ne pas m’effrayer, c’est Dieu qui s’abaisse. Jésus penché sur les malades, les paralysés et les possédés, c’est Dieu qui s’abaisse. Jésus flagellé, à terre, épuisé, c’est Dieu qui s’abaisse. Jésus crucifié, c’est Dieu qui s’abaisse.

Que ne ferait-il pas pour me rejoindre ? Jésus présent en cette petite hostie consacrée, reçue si souvent de façon distraite, ou laissée seule au tabernacle de nos églises… c’est Dieu qui continue de s’abaisser. Jésus qui – à travers ses prêtres au confessionnal – continue de se charger de mes péchés ? C’est encore et toujours Dieu qui s’abaisse pour me rejoindre.

Pour quoi ? Pour me sauver. Tout est là. «  Pour se charger de nos fautes », « pour que nous obtenions miséricorde », « pour donner sa vie en rançon ». L’Ecriture est claire.

Tout cela ne peut rester sans réponse… Accepterons-nous de nous laisser vraiment rejoindre, aimer, pardonner… sauver ? « Si tu savais le Don de Dieu… »

Père Pierre-Hervé Grosjean +

Edito du 18 octobre 2015

VENEZ NOMBREUX PRIER pour les VOCATIONS

Vendredi 6 novembre, 1er vendredi du mois, une seule messe le soir à 20h

suivie de 20h30 à 21h30 d’un temps d’Adoration et confessions.

RÉPÉTITION pour la CHORALE !

Pour préparer la messe du Christ Roi du 22 novembre,

nous vous invitons à venir répéter à 20h45 dans l’église

lundis 9 et 16 novembre.

N’hésitez pas à nous rejoindre. Michel & Isabelle Duvaltier 01 30 45 22 47

N°119 – 11 au 18 octobre 2015

Bonjour à chacun ,

Veuillez trouver ci-joint le Saint- Cyr l’Eglise de la semaine à venir : SCE n°119 – 11.10.2015

Bonne lecture et belle semaine

Florence Soulange Teissier
secrétariat paroissial

« Jésus posa son regard sur lui, et il l’aima »

Toute l’histoire d’une vocation se trouve résumée dans ce petit verset d’évangile. Cette rencontre entre Jésus et le jeune homme riche est bouleversante. C’était le 13ème apôtre… Jésus – comme pour les 12 autres – lui a lancé cet appel « donne tout, puis viens, suis-moi ». Cet appel était le signe et la manifestation d’un choix de Dieu, d’un amour de prédilection. Mais cette fois-ci, le jeune homme a baissé les yeux et s’est détourné.

Quel mystère !

La liberté de Dieu vient rencontrer notre liberté. C’est une question profonde pour chacun de nous : sommes-nous vraiment libres intérieurement pour entendre les appels du Seigneur ? Quels sont au contraire mes attachements, les liens qui pourraient me retenir ? Il faut demander la grâce de cette liberté intérieure, qui nous rend capable de « oui » audacieux et généreux. C’est en gardant le regard fixé sur Jésus que nous comprendrons l’amour qu’il y a derrière ses appels. C’est en le contemplant que nous comprendrons la joie rude mais profonde à laquelle il nous appelle. Si le jeune homme riche l’avait regardé… s’il avait gardé son regard ancré dans celui de Jésus… il n’aurait pas dit « non », il ne se serait pas détourné… et sa vie, déjà honnête certes, serait devenue celle d’un saint !

Père Pierre-Hervé Grosjean +

Edito du 11 octobre 2015

HORAIRES PENDANT LES VACANCES DE LA TOUSSAINT

Pas d’office, ni de messe en semaine du 19 au 31 octobre.

1er Novembre

  • TOUSSAINT : messe à 10h30. Confessions à 9h30.
  • Temps de prière pour les défunts et bénédiction des tombes,

                                    à 15h dans le cimetière ancien (av. du Colonel Fabien)

à 16h dans le nouveau cimetière (rue du Dr Vaillant.

 

2 novembre

  • Messe, pour les défunts à 20h.

 

ATTENTION : durant les vacances scolaires, il n’y aura pas de messe anticipée le samedi soir à 18h30 et aucune permanence d’accueil au presbytère.

FÊTE DE LA SAINT LUC

A NOTER

Tous les catholiques qui travaillent dans le monde de la santé sont invités à une messe qui sera célébrée par Mgr Aumonier le samedi 14 novembre à 18h à l’ancienne chapelle de l’ancien hôpital Richaud à Versailles.

CHANTIERS EDUCATION

Si vous voulez vous retrouver pour parler éducation des enfants,
une fois par mois, les chantiers éducation vous sont ouverts.

Contacter Tiphaine d’Aubert 06 63 53 04 67