Nous n’avons pas encore eu beaucoup de demandes pour recevoir le Sacrement des Malades dans les semaines qui viennent. Il n’est pas indispensable que ce soit aux alentours de la fête de Notre Dame de Lourdes (11 février), mais si nous avons plusieurs demandes nous essaierons tout de même de proposer un temps fort à cette période. N’hésitez pas à vous manifester, auprès du secrétariat, de l’accueil ou du Père Antoine directement.

Pour rappel, ce sacrement longtemps considéré comme l’extrême onction donnée juste avant la mort, est en réalité une grande source de grâce à recevoir lorsque l’on traverse l’épreuve de la maladie ou lorsqu’on va subir une opération importante. Une rencontre a lieu avec le Père Antoine pour approfondir sa réflexion et mieux comprendre le bien que le Seigneur peut et souhaite prodiguer par ce biais. On peut bien sûr recevoir le Sacrement des Malades tout au long de l’année.