Vous vous rappelez sûrement les élections de fin d’année dernière, lorsque vous avez élu de nouveaux membres au conseil pastoral. Qu’est-ce que c’est que cette institution ? Il s’agit d’un conseil de 10 membres, la moitié élue par vos soins, les autres nommés par le curé, pour l’assister dans le gouvernement de la paroisse. Vous ne manquerez pas d’aller voir le trombinoscope sur notre site internet ou celui qui ne tardera pas à s’afficher au fond de l’église.

Ce n’est donc pas une assemblée ou un syndicat mais bien un conseil qui permet au prêtre d’être épaulé dans la conduite de la paroisse. Le conseil pastoral a trois missions principales :

Être une caisse de résonnance : recueillir les informations, les requêtes de l’assemblée paroissiale, mais aussi les actions de grâce, les encouragements pour telle ou telle activité, pour signaler un point peu présent dans la paroisse. Pour cela, nous comptons sur vous pour contacter le conseil pastoral par mail ou en laissant une enveloppe (même anonyme) à l’intention du conseil pastoral dans la boîte aux lettres du presbytère.

Conseiller le curé : proposer, discerner, choisir et conduire certains projets ou des enquêtes pour aider concrètement le curé. Aider à mettre en œuvre un projet pastoral.

Diffuser l’information : pour que la décision prise puisse être expliquée et en faire comprendre les raisons. La transmettre à l’assemblée pour que chacun en soit informé.

Le conseil pastoral possède un visage élargi lorsqu’il s’étend à la réunion des responsables de services paroissiaux, assemblée ni élue ni nommée, qui permet d’effectuer des remontées concrètes de terrain pour donner un diagnostic de l’état de notre paroisse avec ses forces et ses faiblesses.

Je rends grâce pour toutes ces personnes qui m’entourent et se font vos relais : usez et abusez-en !

 

Père Antoine ROLAND-GOSSELIN – curé