C’est la mission que donne Jésus à ses apôtres, en considérant la foule venue l’écouter, et la faim qui commence à se faire sentir. Jésus sait bien que lui seul peut réaliser le miracle… mais s’il peut tout faire, il ne veut en même temps rien faire sans nous, sans notre coopération. C’est à partir du peu que pourront lui apporter les apôtres, qu’il va réaliser ce miracle qui annonce un autre pain, une autre nourriture : la Sainte Eucharistie que nous célébrons ce dimanche.
C’est aussi ce que j’ai essayé de faire pendant ces sept années passées à vous servir comme curé ici à Saint Cyr l’Ecole. Mettre ce que je suis, avec mes talents et mes limites, avec mes grands désirs et ma pauvreté, entre les mains du Seigneur, pour qu’Il puisse vous nourrir. J’ai voulu de tout mon cœur faire de mon mieux pour vous donner Dieu, sa présence et son pardon. Joie immense pour moi, prêtre, de voir que Dieu s’est donné par l’intermédiaire de mon ministère, joie de servir cette rencontre entre chacun de vous et Dieu lui-même. Tristesse de voir que j’ai pu être parfois un obstacle à cette rencontre. Merci, pardon… s’il vous plaît ! S’il vous plaît, restez cette belle communauté que vous êtes, qui aime ses prêtres et les rend heureux ! S’il vous plaît, priez pour moi et ma nouvelle mission. Que je sois fidèle à l’appel du Seigneur, et grandisse encore en générosité pour le servir. S’il vous plaît, soyez toujours plus missionnaires : que Jésus soit connu et aimé, pour que tous soient sauvés ! Et surtout, s’il vous plaît, n’oubliez jamais que vous avez chacun un prix immense aux yeux de Dieu, tels que vous êtes. Qu’il a donné sa vie pour chacun de nous. Pour que dans notre vie, ni le mal, ni notre péché ni la mort n’aient le dernier mot… Que rien ne nous décourage ! Que notre joie demeure…

Abbé Grosjean – qui aura été avec vous et pour vous un curé heureux !