Nous comptons sur vous pour annoncer votre présence encore ce week end.

Les messes du dimanche jusqu’à demain, 5 juillet, inclus :
  • Il y a en ce moment 4 messes dominicales par week-end : samedi 18h30, dimanche : 9h30, 11h, 18h30
  • Le protocole sanitaire qui a été mis en place fin mai par le diocèse est disponible ici : je veux le lire.
  • Il est en voie d’assouplissement mais on retient ces grandes lignes :
    • masque recommandé pour les mouvements dans l’église à partir de 11 ans
    • flux régulé
    • nettoyage des mains à l’entrée
  • Pour éviter de se bousculer trop nombreux au même horaire, nous utilisons cet agenda en ligne (voir ci-dessous).
    • Il ne s’agit pas tant d’une inscription que d’une prévision pour réguler les flux, cela nous aide à voir où nous en sommes du taux de remplissage de l’église pour respecter les normes.
    • Cela signifie qu’il n’est pas obligatoire d’être inscrit pour entrer dans l’église… MAIS, dans les faits, comme l’assemblée est toujours plus nombreuse le dimanche matin, nous vous demandons de vérifier tout de même où en sont les prévisions. Si vous voyez que les 177 places sont complètes, merci d’envisager de venir à un autre horaire.
    • Votre nom n’est pas une information exigée, son indication est facultative.
    • Vous pouvez toujours faire signe aux personnes qui n’ont pas internet ou les inscrire.
    • Sur le site, vous pouvez cocher les propositions de coup de main aux différentes messes. Merci de vous proposer !

Pour planifier votre venue à la messe, cliquez!

Quelques consignes pour l’inscription :

  • Ce n’est pas payant.
  • Il faut renseigner le nombre de personnes qui vont venir à la messe par famille (ne comptez pas les enfants de moins de 3 ans.)
  • On choisit UN horaire sur les 4 proposés.
  • S’il n’y a plus de place, on en choisit un autre.
  • Quelqu’un qui n’est pas inscrit peut toujours venir, sachant que sur place demeure le risque d’être dirigé vers une autre messe. Cela peut arriver surtout aux messes du dimanche matin, où il y a traditionnellement plus de monde.