La meilleure place…

… c’est la vôtre !

Pas de meilleure vocation que la vôtre. Les textes de ce dimanche nous révèlent que dès lors que nous nous appuyons sur le Christ comme la pierre angulaire de la construction, alors nous avons chacun la meilleure place, la meilleure vocation.

Cette construction spirituelle peut aussi être comparée à l’organisation du corps humain. Dès lors que le corps se laisse irriguer par le sang, que l’on pourrait comparer à l’Amour du Christ, à son Esprit, alors chaque membre peut comprendre sa place, sa fonction.

Concrètement, l’Eglise a développé très tôt cette réalité en mesurant que devant le nombre sans cesse croissant des croyants dans le monde, des missions différentes devaient être attribuées aux uns et aux autres.

Les ‘états de vie’ comme la vie consacrée ou le mariage font partie de ces missions, nous les évoquions la semaine dernière. Ou encore l’appel à être diacre (laisser le Christ serviteur servir en nous) comme la 1ère lecture de ce jour nous l’évoque.

Mais comment ne pas évoquer aussi les multiples services au sein d’une paroisse ?

Du ménage de l’église à l’accompagnement d’un futur baptisé, du chant ou de la musique au service de la catéchèse ou d’un groupe alpha ?

Les mois de mai et de juin peuvent être de bons mois de discernement pour écouter ce que l’Esprit peut suggérer à chacun… comme service présent et à venir!

… Père Jean-Brice Callery