Sequella Christi

Littéralement, ‘la suite du Christ’, suivre le Christ… Une expression traditionnelle pour décrire ce qu’est la vie chrétienne, ce que veut dire ‘être chrétien’.

Cette définition de la vie chrétienne vient directement de la façon dont Jésus a choisi d’orienter ses rencontres, et dont témoigne directement l’Evangile de ce dimanche. Jésus vit deux frères et leur dit « Venez derrière moi ». Et la réponse nous est donnée : « Aussitôt, laissant leurs filets, ils le suivirent ».

En cette semaine de prière pour l’unité des chrétiens, nous recevons donc un modèle d’action là aussi : nous mettre ensemble à la suite du Christ pour trouver l’unité. Non pas donc en nous regardant mutuellement, catholiques, protestants, orthodoxes ; mais en regardant ensemble le Christ. Plus nous nous approcherons personnellement de Jésus, ‘centre de la roue’, plus nous nous approcherons les uns des autres, comme autant de rayons reliés par le centre.

Cette attitude de ‘sequella Christi’ est tellement fondamentale, que même si notre unité était parfaite ‘extérieurement’ – imaginons par exemple que le monde entier soit catholique -, elle marcherait encore pour nous dire que la vérité de l’union à Dieu, c’est un chemin permanent, toujours ouvert.

A tel point que le péché fondamental contre l’unité, et donc contre Dieu, ce pourrait bien être de ne plus bouger, de ne plus avoir le désir de suivre qui que ce soit, de rester sur place.

Puisse le Seigneur nous accorder de savoir chaque jour lâcher les filets de nos pensées, de nos actions repliées sur elles-mêmes, pour les mettre derrière la Personne de Jésus, sa pensée, son action, son Amour.

… Père Jean-Brice Callery