Edito du 20 octobre 2013

TOUS SAINTS !

Au cœur des vacances, nous allons célébrer la fête de la Toussaint. Bien loin d’être la « fête des morts », la Toussaint est l’occasion pour toute l’Eglise de s’unir à la joie des saints, connus ou inconnus, qui sont désormais auprès de Dieu dans un bonheur parfait. Leur joie fait notre joie. Parmi ces bienheureux du Ciel, sans aucun doute se trouvent certains de nos proches, défunts déjà entrés dans la joie du Paradis. Quelle consolation de les espérer auprès de Dieu !

Cette fête de la Toussaint est aussi l’occasion de nous rappeler cette grande vérité : nous sommes faits pour voir Dieu, un jour, nous aussi. Nous sommes faits pour cette joie du face à face ! Un jour, nous Le verrons, et nous comprendrons… Cette vocation éclaire le sens de notre vie terrestre, et en fait un pèlerinage vers le Ciel.

Le 2 novembre, puis tout au long du mois de novembre, nous prions pour ceux de nos défunts qui ont encore besoin d’être purifiés pour goûter pleinement cette joie des sauvés. Les âmes du purgatoire vivent dans la paix cette ultime étape de leur pèlerinage, car elles savent qu’un grand amour les attend. Prions pour nos défunts ! Notre prière hâte leur entrée dans la Jérusalem Céleste ! N’est-ce pas la plus belle des charités que nous puissions leur offrir ?

Père Pierre-Hervé Grosjean +

NOMINATION

Monseigneur Eric Aumonier a nommé notre curé, l’Abbé Pierre-Hervé Grosjean, Doyen,

pour le doyenné de Plaisir-Villepreux les Clayes – Bois d’Arcy – Fontenay le Fleury et Saint-Cyr l’Ecole.

Edito du 13 octobre 2013

Dire merci

Vous le voyez et l’entendez, la prière de louange est au cœur de la messe. Eucharistie veut dire « action de grâce » en grec : nous reconnaissons tout ce que nous devons à Dieu, nous le reconnaissons comme notre Dieu, le seul et vrai Dieu, le Créateur sans lequel nous ne sommes rien. Nos chants et nos prières l’attestent.

Cette prière de louange, il faudrait aussi qu’elle devienne quotidienne. Or si nous avons souvent des choses à demander au Seigneur, nous prenons peut-être moins souvent le temps de lui dire tout simplement merci, de le louer pour ses merveilles, pour tout ce que nous lui devons. La prière de louange est pourtant très précieuse, non seulement parce qu’elle fait plaisir au Seigneur, qui souffre sinon de notre ingratitude ; mais aussi parce qu’elle est un bon rempart contre l’orgueil : nous reconnaissons que nous ne nous suffisons pas à nous-mêmes, en remerciant Dieu pour ce qu’Il a fait pour nous. Elle nous décentre aussi de nous-mêmes et de nos éventuels soucis, en nous unissant à la joie de Dieu. Elle nourrit notre espérance et notre foi, en nous aidant à reprendre conscience que Dieu agit réellement dans notre vie. Enfin, elle est un vaccin contre la jalousie, en nous aidant à nous réjouir de ce que nous avons reçu et de ce que nous sommes, plutôt que d’envier les autres. Cinq minutes de louange quotidienne : voilà la prescription idéale pour garder notre joie intérieure !

Père Pierre-Hervé Grosjean +

PARCOURS ZACHÉE

Le parcours Zachée est un parcours de formation spirituelle et pratique pour découvrir et mettre en œuvre la Doctrine Sociale de l’Eglise Catholique au quotidien. Ce parcours veut aider ceux qui souhaitent unifier foi et action dans leur vie de tous les jours et réaliser un art de vivre chrétien. Il s’adresse à tous quel que soit son âge ou son activité. On peut le faire seul, en couple ou avec des amis.

Le parcours se déroulera de décembre 2013 à juin 2014 composé d’un enseignement par mois, d’exercices pratiques à faire chez soi tout au long du  parcours  et d’un groupe de 6 / 8 personnes pour  partager ses expériences.

Démarrage  le 4 décembre en l’église de Saint-Cyr.

Inscription et renseignement auprès de : [email protected]

Le Père Matthieu DAUCHEZ en France

Originaire de Versailles, âgé de 36 ans, le Père Matthieu Dauchez a été ordonné prêtre il y a bientôt 10 ans pour le Diocèse de Manille.

Il s’est mis au service des enfants des rues et des décharges, là où personne ne voulait aller.

Au sein de la Fondation ANAK (www.associationanak.org), il se démène pour sortir ces enfants de l’enfer.

Le Père Matthieu  de passage en France en Octobre 

a donné une conférence à Paris le 17 Octobre à St François-Xavier 20h30, sur le thème :

« Le prodigieux mystère de la joie » A l’école des oubliés de Manille

Edito du 6 octobre 2013

« Serviteurs quelconques »

« Quand vous aurez fait tout ce que Dieu vous a commandé, dites-vous : « Nous sommes des serviteurs quelconques : nous n’avons fait que notre devoir. » La phrase est rude, reconnaissons-le. Elle vient bousculer notre besoin de reconnaissance, et notre sentiment de justice. Après tout, ils ne sont pas nombreux ceux qui font « tout ce que Dieu vous a commandé ».

Comme d’habitude, il ne faut pas isoler cette phrase des autres paroles de Jésus : « Bon et fidèle serviteur, entre dans la joie de ton Maître ! » dira-t-il ailleurs. Il faut simplement entendre l’inflexion qui est mise là. Suis-je capable d’aimer Dieu pour Lui-même, gratuitement ? Ai-je conscience que tout le bien que j’ai pu faire, je ne l’aurais pas fait sans Lui ? Puis-je accepter que vis-à-vis de Dieu, je ne serais jamais assez « méritant » pour « avoir droit à ». Le salut sera toujours un don de Dieu, bien au delà de mes mérites. C’est ce qui faisait dire à sainte Thérèse de Lisieux, que nous avons fêtée le 1er octobre :

« Au soir de cette vie, je paraîtrai devant vous les mains vides, car je ne vous demande pas, Seigneur, de compter mes œuvres. Toutes nos justices ont des taches à vos yeux (…) Je ne veux pas amasser de mérites pour le Ciel, je veux travailler pour votre seul Amour, dans l’unique but de vous faire plaisir, de consoler votre Cœur Sacré et de sauver des âmes qui vous aimeront éternellement ».

Père Pierre-Hervé Grosjean +